Les NBT, sujet de la future présidence française de l’UE, souhaite le député Moreau

La présidence française de l’UE au premier semestre 2022 doit « se saisir » du dossier des nouvelles techniques de sélection génomique (NBT), a estimé le 6 mai le député LREM Jean-Baptiste Moreau. « Il va falloir absolument, à la fois que le ministre de l’Agriculture et le président de la République – on a commencé à travailler sur ces sujets-là avec eux – se saisissent de ces dossiers parce que c’est essentiel qu’on avance très vite », a-t-il déclaré lors des Rencontres de l’UFS (semenciers).

Mots-clés