Les ventes de charcuterie en magasins progressent début 2021

Après une année 2020 pénalisée par la fermeture des restaurants, les ventes de charcuterie reprennent du poil de la bête. L’avenir reste incertain pour cause de flambée des matières premières, s’inquiète la Fict.

« La consommation à domicile de charcuterie résiste début 2021 », a indiqué le directeur de la Fict (charcutiers industriels) Fabien Castanier lors d’une conférence de presse le 7 octobre. D’après Kantar, sur les huit premiers mois de 2021, les ventes en magasins progressent de 2,3 % en volume par rapport à la même période de 2019. « On reste prudents sur l’atterrissage pour l’année 2021 », prévient M. Castanier, rappelant que la mauvaise météo de l’été s’est traduite par « des données de consommation peu florissantes ».