Orage en vue sur le marché porcin français

Alors que la Chine ralentit ses importations de porc, les nuages s’accumulent sur les marchés européens. Après six semaines de stabilité, le Marché du porc breton (MPB) a cédé une baisse « minime » de 0,2 centime, à 1,343 €/kg le 2 août. La cotation de référence avait déjà dévissé en juillet, et « un nouveau reflux des prix semble possible dans les prochaines semaines », prévient FranceAgriMer. « Ailleurs en Europe, la chute du prix allemand ne semble pas avoir de fin avec 5 centimes de moins » le 1er septembre, constate le MPB.

Mots-clés