Prairies : la pousse de l’herbe toujours excédentaire

Pluies fréquentes et absence de fortes chaleurs ont boosté la production des prairies permanentes. Au 20 septembre, la pousse de l’herbe cumulée depuis le début de la campagne dépasse déjà de 2 % la pousse de référence (moyenne des cumuls de mars à octobre sur la période 1989-2018), relève Agreste dans sa note de conjoncture Prairies de septembre. À cette période de l’année, habituellement 91 % seulement de la pousse annuelle est normalement atteinte.

Mots-clés