PSN : les AOP laitières demandent leur reconnaissance par les écorégimes

Dossier législatif : PSN: l'épineuse déclinaison française de la prochaine Pac

Avancement à parution de cet article : Discussions techniques
Avancement actuel du dossier : Discussions techniques

« L’ensemble des filières AOP laitières espèrent une reconnaissance de leurs externalités positives dans la PAC 2023 », indique le Cnaol (AOP laitières, 46 fromages, 3 beurres et 2 crèmes) dans un communiqué de presse du 4 juin. Plus précisément, les AOP laitières demandent à être, dans le cadre des écorégimes, « reconnues, par la voie de la certification, pour leurs pratiques vertueuses associées et leurs spécificités d’élevage au même titre que l’agriculture biologique ».