Savéol veut rassurer après la contamination par le virus ToBRFV chez un adhérent

Le directeur de Savéol Pierre-Yves Jestin a confirmé que le producteur finistérien victime du virus de la tomate ToBRFV est un adhérent de sa coopérative. « Oui, c’est tombé chez nous. Cela aurait pu tomber ailleurs, c’est vraiment le fruit du hasard », a-t-il déclaré en conférence de presse, le 24 février au Salon de l’agriculture. Il a indiqué que l’exploitation où le virus a été détecté le 17 février « en est aujourd’hui à préparer l’opération de vide de serre et de destruction par incinération [des matériaux végétaux contaminés] ».