Start-up agri-foodtech : les États-Unis et la Chine en tête des investissements

Start-up agri-foodtech : les États-Unis et la Chine en tête des investissements

À l’international, l’agri-foodtech (nouvelles technologies appliquées à l’agriculture et l’alimentation) ne connaît pas la crise, observent les analystes d’Agfunder dans une récente note. Durant le premier semestre 2021, les start-up du secteur ont levé 24 milliards de dollars à travers le monde, soit plus que le record de l’an passé (à 30 milliards). Le classement est une fois de plus dominé par les Américains, les Chinois et les Indiens. La France, elle, n’apparaît même pas parmi les quinze premières nations, alors qu’elle pointait à la 5e place en 2020.

Mots-clés