Suspension immédiate pour l’abattoir de Rodez mis en cause par L214

Nouvelle vidéo choc de l’association L214 qui s’attaque à la filière Roquefort et plus particulièrement à l’abattoir de Rodez. Ministre et professionnels ont aussitôt réagi à l’unisson pour dénoncer des pratiques inacceptables en termes de bien-être animal. L’agrément de l’abattoir pour la chaîne ovine a été immédiatement suspendu et une enquête diligentée. La Confédération générale du Roquefort tente également de se désolidariser pour ne pas être associée à ces images aux yeux du grand public.

La partition s’est jouée sans fausse note. À l’inverse de la semaine de cafouillage qui avait suivi en mars la publication d’une vidéo de l’association L214 concernant l’abattoir de Sobeval, cette fois la machine est bien huilée. L214 publie une vidéo dénonçant des cas de maltraitance animale dans un abattoir. À l’instant, les professionnels se désolidarisent. Le ministre tape immédiatement d’un grand coup sur la table en suspendant l’agrément de l’abattoir. S'en suit une enquête des services vétérinaires. La durée du buzz en est d’autant raccourcie.

Mots-clés