Un tiers des oiseaux des zones agricoles ont disparu en trente ans

Les derniers chiffres publiés par la LPO et le Muséum d’histoire naturelle confirment l’effondrement des populations d’oiseaux dans les campagnes. La baisse de biodiversité est désormais avérée, estiment les experts, appelant à prendre en compte cette urgence dans la déclinaison nationale de la future Pac.

« Dans le milieu agricole, c’est une hécatombe », résume Benoit Fontaine, ingénieur de recherche au Muséum d’histoire naturelle (MNHN) et l’un des coordinateurs du programme de Suivi temporel des oiseaux communs (Stoc), à l’occasion d’une conférence de presse de 31 mai. Les données de ce programme de science participative, détaille-t-il, montrent une diminution de l’abondance relative des vingt-quatre espèces suivies en milieu agricole de près de 30 % depuis 1990.