Bruno Oberle, directeur général de l’UICN

Aires protégées: « Atteindre 30 % supposera de discuter avec les agriculteurs »

« L’agriculture pourrait être responsable de près de 80 % de la perte de biodiversité »
« L’agriculture pourrait être responsable de près de 80 % de la perte de biodiversité »
Rama
À l’occasion du congrès mondial de l’Union mondiale pour la conservation de la nature (UICN), qui s’est ouvert le 3 septembre, le directeur général de l’organisation Bruno Oberle a partagé avec Agra Presse sa vision du lien entre agriculture et biodiversité.

Que dit aujourd’hui la science du lien entre agriculture et biodiversité ?

Il y a deux côtés à la médaille. D’un côté, nous avons des preuves que l’agriculture pourrait être responsable de près de 80 % de la perte de biodiversité. Directement, en raison des pesticides, de changements dans l’utilisation des sols, ou indirectement en raison des fuites d’engrais dans les rivières et les sols.