Comment l'aval de la filière céréalière limite son empreinte carbone

« Travailler ensemble sur des actions positives de décarbonation » : telle est l’une des missions du comité RSE (responsabilité sociétale des entreprises) au sein de la filière céréalière, a souligné le 7 avril en visioconférence le président d’Intercéréales Jean-François Loiseau. Dans le domaine des transports, il s’agit de développer le ferroviaire. L’enjeu est énorme, vu les quelque 70 Mt de céréales produites. Utiliser un train complet évite de mettre près de 40 camions sur les routes.

Mots-clés