En porc, Pékin confierait à la France l’agrément des futures entreprises exportatrices

La Chine a récemment décidé de « confier l’agrément des établissements [exportateurs] et leur inspection aux services vétérinaires français », s’est félicité le président de la Fict (industriels de la charcuterie) Bernard Vallat, lors d’une conférence de presse le 24 juin. Et de préciser que « les services vétérinaires pourront proposer des listes et assureront l’inspection de la conformité aux exigences chinoises, qui resteront les mêmes et sont extrêmement lourdes. »

Mots-clés