Export de bovins vifs : l’Algérie rouvre son marché aux animaux français

« Le ministère de l’Agriculture et du développement rural algérien a annoncé la réouverture du marché des génisses et bovins d’engraissement aux exportations françaises », annonce son homologue français dans un communiqué le 18 janvier. Ces exportations ont été suspendues pendant « plus d’un an » en raison de la crise sanitaire, qui « avait empêché d’effectuer l’agréage des animaux importés », d’après la Rue de Varenne.