La filière laitière française tente de réguler elle-même les volumes

03.04.2020 - 08:00
-
AJ
-

« Si on ne modère pas les volumes, il est clair qu’il y aura du lait jeté », alerte Damien Lacombe, président de la coopération agricole laitière. À date, pas de rupture de collecte à déplorer. Mais entre le manque de main-d’œuvre qualifiée du fait de l’épidémie de Covid-19, les restaurants fermés, les fromages sous appellations boudés par les Français, qui s’accumulent dans les caves d’affinage, le pic de production printanier de lait va être difficile à passer.

Mots-clés