La situation des fromages AOP tourne à l’aigre

Touchés de plein fouet par les changements de consommation des Français confinés, les fromages AOP connaissent une situation qui va de mal en pis malgré des adaptations d’urgence. En amont, les prix payés aux producteurs dégringolent. Le Cnaol demande un soutien rapide du gouvernement.

« Habituellement, les AOP passent au travers des crises », grimace Michel Lacoste, président du Cnaol (fédération des AOP laitières), interrogé par Agra Presse. Mais pour celle du Covid-19, c’est une toute autre affaire. Dès les premières annonces de confinement, les consommateurs se sont rués sur les produits de première nécessité, comme le lait ou le beurre, boudant les fromages de terroir.

Mots-clés