Lait cellulaire : une start-up israélienne obtient un brevet aux États-Unis

La start-up israélienne Wilk (anciennement Biomilk) a obtenu récemment un brevet aux États-Unis « pour ses méthodes et technologies de recherche » entrant dans la fabrication de son lait in vitro à partir de cellules mammaires, peut-on lire dans un article du Times of Israël daté du 19 avril. Une première étape vers l’entrée sur le marché américain des similis de lait animal et maternel cultivés par l’entreprise. Ce brevet permet à Wilk de protéger sa propriété intellectuelle et ses procédés.