Les sénateurs élargissent les critères d’approvisionnement des cantines

25.06.2021 - 09:49
-
AJ
-

Dossier législatif : PJL Climat: quelle traduction pour la Convention citoyenne

Avancement à parution de cet article : Première lecture au Sénat
Avancement actuel du dossier : Première lecture au Sénat
En séance publique en première lecture, les sénateurs ont confirmé leur souhait d’ouvrir la liste des produits éligibles pour atteindre les objectifs d’approvisionnement de la restauration collective prévus par la loi Egalim à davantage de produits. Un seul mot d’ordre : que les cantines s’approvisionnent en produits origine France.

Dénonçant des « objectifs inatteignables à court terme » qui risquent « de se traduire par une augmentation des produits importés », la rapporteure Anne-Catherine Loisier a soutenu, le 22 juin lors de l’examen en première lecture au Sénat du projet de loi (PJL) Climat, la nécessité d’élargir la liste des produits éligibles pour atteindre les objectifs d’approvisionnement de la restauration collective prévus par la loi Egalim (50 % de produits de qualité et durables, dont 20 % de bio).