Luzerne : les déshydrateurs comptent diviser par deux leurs émissions

Les déshydrateurs de luzerne estiment pouvoir réduire encore de moitié les émissions de CO2 fossile de leurs usines d’ici à 2025, a indiqué Luzerne de France, division de La Coopération agricole, lors de sa conférence de presse annuelle, le 18 janvier. Évaluées à 131 000 tonnes en 2020, ces émissions devraient tomber à 64 000 en 2025. La chute devrait se poursuivre, avec des émissions de 50 000 tonnes de CO2 d’origine fossile en 2030, d’après les projections de la filière. Elles s’élevaient à près de 500 000 tonnes en 2008.