Plan pollinisateur : l’Anses pas complètement suivie

Annoncés pour décembre 2020, le plan pollinisateur et son volet réglementaire avaient été décalés à la demande du monde agricole. La version publiée six mois plus tard s’écarte de l’avis de l’Anses. Les organisations environnementales se préparent déjà pour les prochaines batailles.

Attendu depuis décembre 2020, l’arrêté abeille révisé a enfin été envoyé aux acteurs concernés le 7 juin. Comme l’avait recommandé l’Anses dans ces deux avis de 2013 et 2018, l’interdiction d’épandage des insecticides sur les cultures mellifères en fleur est étendue dans cette nouvelle version à l’ensemble des traitements pesticides. Sur autorisation de l’agence après envoi d’éléments complémentaires, les produits ayant démontré leur innocuité sur les pollinisateurs pourront cependant être pulvérisés deux avant et trois heures après le coucher du soleil.