Viande bovine : le recul de la production devrait s’accélérer en 2022, à -1,4 %

Entre la « réduction structurelle du cheptel laitier » et la « décapitalisation du cheptel allaitant », la production de viande bovine devrait reculer plus rapidement en 2022 (-1,4 % contre -0,7 % en 2021), indique l’Idele le 20 janvier. Selon ses prévisions annuelles, la production nette de bovins finis s’établirait cette année à 1,406 million de tonnes équivalent carcasse (Mtéc). Toutes les catégories d’animaux sont en recul. Concernant les vaches allaitantes, « la décapitalisation devrait se poursuivre en 2022 au rythme élevé de 2021 » (soit -2,8 % fin 2021).