CIVB (vins de Bordeaux) : un « moment difficile » mais optimisme sur la demande à venir

Réuni le 3 mai en assemblée générale, le CIVB (interprofession des vins de Bordeaux) a attesté d’un « moment encore difficile » pour la filière, entre contexte pandémique et gel d’avril, mais veut croire à une « demande qui va s’accélérer », avec la réouverture à venir des restaurants. Les contrats d’achat (entre viticulteurs et négociants) pour la période août 2020-avril 2021 sont ainsi supérieurs de 29 % à ce qu’ils étaient pour la même période 2019-2020, a précisé le CIVB.