Dans les fermes, la hausse du prix du lait se fait attendre

Les signaux sont au vert tant sur les marchés laitiers que sur le marché domestique. Pourtant les éleveurs laitiers déplorent de ne toujours pas voir le prix du lait grimper, alors qu’ils font face une forte progression de leurs charges. Les industriels tentent de rassurer.

Les industriels laitiers privés l’assurent : le prix du lait payé aux producteurs en 2021 sera supérieur au prix moyen 2020. C’est en tout cas ce que garantit Robert Brzusczak, président de leur fédération, la Fnil, lors de leur assemblée générale du 3 juin. Cette hausse serait conséquence des négociations commerciales annuelles avec la grande distribution et d’une « situation des marchés qui s’améliore ».