En Suisse, un projet de ferme bio hors-norme

Une agricultrice suisse et son mari se sont lancés depuis dix ans dans un projet titanesque réunissant une ferme laitière bio, un hôtel, un magasin et des cabinets médicaux dans un bâtiment écologique de six étages au cœur des montagnes suisses, espérant employer près de 60 salariés. Une utopie « nécessaire », selon Camille Andres, la journaliste qui publiera bientôt un documentaire dédié à Esther et Nicolas Mottier.

« Il faut qu’on fasse rêver avec l’écologie. » Pour la journaliste Camille Andres, filmer l’histoire d’Esther Mottier était « nécessaire ». D’une part pour brosser le portrait d’une femme à la tête d’un projet pharaonique. Mais aussi pour souligner que « l’urgence est telle que nous avons besoin de projets qui transforment toute une région ».