Le consommateur, clé financière de la transition alimentaire

Selon une étude publiée par le cabinet I4CE le 14 octobre, le consommateur français financerait près de 90 % du système agroalimentaire à lui seul. Estimant par ailleurs les aides publiques « incompatibles avec la transition alimentaire », les auteurs encouragent à les réorienter et à débloquer plus de moyens pour la sensibilisation des consommateurs.

L’étude publiée par I4CE le 14 octobre pourrait remettre le consommateur au centre du débat. D’après cette analyse, sur les 280 milliards d’euros de revenu perçus par la chaîne alimentaire en 2018, près de 255 milliards, proviennent des ménages à eux seuls. « Au premier abord, cela peut paraître surprenant, puisqu’on entend souvent parler de la Pac, mais c’est aussi plutôt sain d’un point de vue économique », souligne Lucile Rogissart, cheffe de projet agriculture et alimentation chez I4CE, et auteure principale.