Porc : les exportations vers la Chine s’effondrent début 2022

Entre ralentissement de la demande et recrudescence de Covid, les exportations européennes de porc vers la Chine sont divisées par deux sur les deux premiers mois de 2022, constate l’Ifip (Institut du porc).

« En février, les exportations [de viande de porc] de l’Union européenne à destination de la Chine sont au plus bas », alerte l’Ifip (Institut du porc) dans son baromètre de mai. Selon l’institut technique, « pour la plupart des fournisseurs de la Chine, les volumes sont réduits de moitié » par rapport à la même période de 2021. C’est le cas de la France, qui « a exporté 24 000 tonnes vers la Chine » en janvier et février, soit -50,5 % en un an.