Décryptage

Suicide des agriculteurs : comprendre la stratégie du gouvernement

25.11.2021 - 21:03
-
LM
-
Alors qu’environ un agriculteur se suicide chaque jour, Julien Denormandie a présenté le 23 novembre sa très attendue feuille de route pour lutter contre le mal-être en agriculture. La première mesure phare consiste à renforcer l’accompagnement économique des agriculteurs en difficulté et des familles endeuillées, grâce à une rallonge budgétaire de 12 millions d’euros. La deuxième vise à mieux coordonner les politiques publiques et initiatives existantes grâce à la création de comités de pilotage départementaux. La troisième consiste à structurer davantage le réseau de sentinelles. Le gouvernement prévoit aussi de former les adultes et les jeunes aux « premiers secours en santé mentale », avec un focus particulier sur l’enseignement agricole. Enfin, la MSA s’est engagée à assouplir certaines procédures pour mieux accompagner les exploitants en difficulté.

Presque un an jour pour jour après avoir promis un « plan d’action opérationnel » pour lutter contre le suicide et le mal-être d’agriculteurs, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie a dévoilé sa feuille de route sur le sujet le 23 novembre. Il n’était pas le seul représentant du gouvernement, car la feuille de route se veut transversale. Elle a été dévoilée en présence du ministre de la Santé et des solidarités Olivier Véran et du secrétaire d’État chargé des retraites et de la santé au travail Laurent Pietraszewski.