Derrière l’affichage environnemental, une « vision » à préciser

Dans une note publiée en octobre, l’Iddri s’inquiète d’un manque de « vision » précise de la transition agricole, qui pourrait rendre difficile la mise en œuvre de l’affichage environnemental. Pour ces experts, comme pour le conseil scientifique de l’expérimentation, ce nouveau dispositif devra en tout cas encourager des changements tant sur les modes de production que sur les régimes alimentaires.

« L’affichage environnemental n’est pas un outil neutre, et il aura des effets politiques importants », insiste Laure Brimont, coordinatrice de l’initiative Modes de vie en transition au sein de l’Iddri, à l’occasion de la présentation d’une note de son cercle de réflexion le 16 novembre. Dans cette étude parue en octobre, l’Iddri souligne notamment que l’affichage environnemental est pour l’heure « compliqué par l’absence d’une vision de référence » de la transition agricole et alimentaire.