L’endive en crise conjoncturelle depuis 34 jours ouvrés

Alors que l’endive traverse une profonde crise conjoncturelle depuis fin novembre, les producteurs de l'Apef estime que le dispositif de modération des marges ne fonctionne pas. Et que la filière doit plus que jamais relancer la demande sur le cœur de gamme.

Voilà 34 jours ouvrés – depuis le 22 novembre – que l’endive est en crise conjoncturelle, selon le Réseau des nouvelles des marchés (RNM, FranceAgriMer). Après un record au plus bas fin novembre, le prix de première mise en marché de l’endive a esquissé une remontée puis stagné, pendant huit jours, 29 % au-dessous de la référence hebdomadaire. Avant de replonger à -35 % le 4 janvier.

Mots-clés