Des travaux interprofessionnels pour mieux valoriser les veaux laitiers

« Nous ne voulons plus que le veau soit un coproduit de la production laitière mais un produit de l’exploitation à part entière », résume Nadine Ballot, en charge à l’interprofession laitière des actions science et techniques de l’élevage, interrogée le 16 septembre au Space. Pour y parvenir, les interprofessions laitières, le Cniel et viande, Interbev, travaillent main dans la main et ont déjà impulsé une série d’actions et réflexions.