Thierry Dahan, médiateur des relations commerciales

« Les pratiques des super-centrales, un point d’attention pour les pouvoirs publics »

16.06.2022 - 23:47
-
Propos recueillis par Juliette Guérit
-
« Il ne faut pas surinterpréter les pouvoirs d’Egalim 2 »
Xavier Remongin-Ministère de l'Agriculture
Pour la première fois depuis huit ans, les négociations commerciales se sont conclues, début mars, sur une hausse des prix alimentaires. Les agriculteurs en ont-ils bénéficié ? Décryptage avec le médiateur des relations commerciales agricoles, Thierry Dahan.

La loi Egalim 2, visant à protéger le revenu des agriculteurs, explique-t-elle, à elle seule, la sortie de la logique déflationniste ?

La loi Egalim 2 n’est pas la cause de l’inflation, il se trouve simplement qu’elle commence à s’appliquer en période d’inflation. Il y a eu de fortes tensions sur le blé dur en 2021 et le prix des pâtes a augmenté alors qu’Egalim 2 n’était pas encore votée.