Les éleveurs de ruminants profitent peu des aides et de leur productivité

reussir

Dans un rapport publié par le Centre d’études et de prospective du ministère de l’Agriculture, des chercheurs de l’Inrae mettent en avant que les éleveurs de ruminants « ne profitent pas forcément » des gains de productivité qu’ils ont réalisés depuis trente ans, ni de l’augmentation des aides sur cette même période. Par la méthode dite des « comptes de surplus », les économistes décomposent la variation de la valeur de l’ensemble des produits et charges d’exploitations.

Mots-clés